Rechercher
  • Gisèle de Benoit

Le droit à l'éducation

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », Nelson Mandela, 1996.


En ces temps troublés, où nombreux sont ceux qui sont concentrés plus sur la survie immédiate, la leur et celles de leurs proches, la tentation peut être forte d’oublier certains droits fondamentaux de ces mêmes proches, singulièrement, les droits des jeunes à l’éducation.


On voudrait ajouter, leur droit à une éducation de qualité, respectueuse des droits et libertés de chacun, un enseignement qui puisse permettre à l’enfant, aux jeunes, de se forger un savoir et une culture, de même qu’une opinion libre et éclairée sur notre monde, ainsi que sur les enjeux de notre époque.



Or, dans de nombreux endroits du monde, les autorités ont décidé de fermer les écoles pour freiner la propagation d’un virus sans doute jugé aussi dangereux que la peste, la variole ou la grippe espagnole – maladies qui ont atteint et décimé une grande partie de la population, en Europe à tout le moins, aux cours des siècles passés.


On se dit bien sûr que pour prendre une décision aussi lourde de conséquences pour nos enfants, mais aussi pour les jeunes qui étudient dans de hautes écoles, nos autorités ont dû peser le pour et le contre…


Il n’empêche que lorsque j’ai entendu pour la première fois que la décision avait été prise de fermer les écoles dans ma région, mon canton, cela pour plusieurs semaines au printemps de l’année dernière, j’avoue avoir entendu retentir comme une sonnette d’alarme, voire même avoir ressenti une crainte presque viscérale d’assister, par un effet domino, à un piétinement de nos libertés et droits fondamentaux. L’avenir nous dira si cette crainte était ou non justifiée…


Pour l’heure, on espère que dans cette pesée des intérêts, le choix de laisser nos chères têtes blondes (blondes ou pas, d’ailleurs) à la maison, les privant de facto d’une vie sociale et d’un enseignement en présentiel, le choix fut mûrement réfléchi.


De même, on veut bien croire que bien des enfants, adolescents, sont suffisamment entourés, que ce soit par leurs proches, parents, frères et sœurs aînés, et que ceux-ci peuvent pallier à une interruption temporaire de l’enseignement et les aider dans leur scolarité ; de même, on suppose que nombreux sont les enseignants capables de délivrer leurs cours avec assiduité et aisance, également à distance, même si cela n’est pas donné à tout le monde.


Photo par Dylan Ferreira


Pour d’autres enfants moins chanceux ou plus fragiles, le décrochage est vite arrivé… et la perte dans le cursus scolaire a pu ou pourrait être grave.


Une année chamboulée pour des étudiants peut aussi être lourde de conséquences et pourrait amener certains jeunes, moins privilégiés, à renoncer à la poursuite de leurs études (les motifs peuvent être variés, mais assurément les finances, le chômage ou la perte du gagne-pain de leurs parents, sont des soucis qui ne peuvent être ignorés…).


Ce seront donc les plus fragiles parmi nos jeunes, qui risquent de payer un lourd tribut dans ce combat contre un virus certes bien réel, mais qui ne mérite peut-être pas qu’on lui sacrifie l’avenir d’une génération, et surtout pas que l’on oublie le droit de chacun à un enseignement continu et de qualité.

Photo par Andrea Piacquadio


Alors que se profile la célébration de la troisième journée internationale de l’éducation de l’UNESCO, en ce 24/25 janvier 2021, qu’il soit dit que rien ni personne ne justifiera que l’on parle d’une génération, dont l’éducation aurait été limitée, voire sacrifiée pour des raisons qui seraient qualifiées de sanitaires.


Il est du devoir de chacun, nos autorités en première ligne, de faire preuve de vigilance et ne jamais oublier que le droit à l’éducation est un droit fondamental, reconnu par la Déclaration Universelle des droits de l’homme (art. 26), et que cette charte doit plus que jamais être respectée partout dans le monde.


Il y va de l’avenir de nos enfants, mais en réalité de notre avenir à tous.


Gisèle de Benoit



Lien utile concernant la journée international de l'éducation : https://unric.org/fr/journee-internationale-de-leducation/#:~:text=L'Assembl%C3%A9e%20g%C3%A9n%C3%A9rale%20des%20Nations,vers%20une%20%C3%A9ducation%20de%20qualit%C3%A9

35 vues0 commentaire