Les droits de l'Homme, qu'est-ce que c'est ?

Visionnez le court métrage ci-dessus qui vous raconte en quelques mots leur histoire.

 

Tout d’abord, commençons par quelques définitions de base :

 

Homme : nom commun désignant un membre de l’espèce humaine considéré de manière générale, un être humain ; un homme, une femme ou un enfant ; une personne.

 

Droits : nom commun désignant des choses auxquelles vous avez droit ou qui sont permises ; libertés qui sont garanties.

 

Droits de l’Homme : nom commun désignant les droits qui sont les vôtres simplement parce que vous êtes un être humain.

 

Si vous demandiez à des passants dans la rue : « Les droits de l’Homme, qu’est-ce que c’est ? », vous obtiendriez des réponses très diverses. Ils vous parleraient des droits qu’ils connaissent, mais très peu de gens connaissent leurs droits.

 

Conformément aux définitions ci-dessus, les droits de l’Homme, ce sont des droits ou libertés que vous avez, que vous pouvez revendiquer, simplement parce que vous êtes un être humain.

Les droits de l’Homme sont basés sur le respect de l’individu. Leur principe fondamental est qu’une personne est un être moral et rationnel qui mérite d’être traité avec dignité. On les appelle les droits de l’Homme parce qu’ils sont universels.

Alors que les nations ou les groupes spécialisés bénéficient de certains droits qui leur sont propres, les droits de l’Homme sont ceux qui s’appliquent à tout le monde — peu importe qui l’on est et où l’on vit — simplement du fait d’être vivant.

Pourtant, la plupart des gens, lorsqu’ils sont invités à citer leurs droits, ne parleront que de la liberté d’expression et de religion et peut-être d’un ou de deux autres droits. Il s’agit sans aucun doute de droits importants, mais le domaine d’application des droits de l’Homme est beaucoup plus vaste. Ils parlent de pouvoir de choix et de chances de réussite. Ils parlent de la liberté de trouver un travail, d’embrasser une carrière, de choisir le partenaire de son choix et d’élever ses enfants. Ils incluent le droit de voyager partout, d’avoir un emploi rémunéré sans être harcelé, maltraité et menacé de licenciement arbitraire, et même le droit aux loisirs.

Dans le passé, les droits de l’Homme n’existaient pas. Puis, l’idée selon laquelle les gens devraient avoir certaines libertés a pris forme. Et cette idée, qui a été relancée après la Seconde Guerre mondiale, a finalement abouti à l’établissement d’une charte appelée la Déclaration universelle des droits de l’Homme, laquelle comporte trente dispositions qui rappellent les droits accordés à chaque être humain.